Techniques d'étude

Phase 1: Détection sur le terrain

Les radiolaires sont des organismes de petite taille (0.1 - 0.2 mm diamètre moyen) et nécessitent une pré-détection et une sélection sur le terrain afin d'améliorer le taux de récupération des échantillons (radiolarites, carbonates, shales siliceux, mudstones et siltstones).

Détail d'un affleurement de radiolarites grises de complexe de Cache Creek, plateau de Teslin, Yukon, Canada.

Phase 2: Extraction chimique et observation
Les tests de radiolaires Polycystines sont constitués de silice (recristallisation post-mortem Opal A - Opal CT - Quartz). Le traitement chimique est à base d''acide fluorydrique (HF) fortement diluée. Le dégagement des radiolaires s'effectue grâce aux différences de cristallinité entre les tests et la matrice. Cette technique a été découverte à la fin des anneés '60 (Hayashi, 1969; Dumitrica, 1970; Pessagno and Newport, 1972). Elle est parfois utilisée sur le terrain (Cordey et Krauss, 1990) dans le cadre de campagnes cartographiques.
Gauche: surface de banc de radiolarite rouge après 24 heures de traitement à l'acide fluorydrique (HF). Droite: détail d'un autre échantillon (échelle 1 cm). Sont visibles: joints de silice et tests de radiolaires en partie dégagés.

Gauche: banc de shales à radiolaires après traitement chimique. Les tests se dégagent, dont certaines structures internes de radiolaires. Droite: vue au Microscope Electronique à Balayage d'un échantillon de radiolarite après traitement.

Plot MEBAprès le traitement chimique d'un échantillon, les meilleurs radiolaires sont selectionnés et alignés sur un support en aluminium pour observation au microscope electronique à balayage (MEB).

Phase 3: Biostratigraphie

L'intervalle d'âge des radiolaires, d'environ 500 millions d'années (Cambrien supérieur-actuel) fait de ce groupe un outil biostratigraphique puissant. La sélection d'associations plurispécifiques améliore la précision des datations. La détermination spécifique est executée par microscopie optique et électronique.
Cinq espèces d'âges Dévonien supérieur, Permien inférieur, Trias supérieur, Jurassique moyen et supérieur, de gauche à droite respectivement.

Développements

Au-delà des investigations stratigraphiques associées à la cartographie géologique (agences gouvernementales, compagnies minières/pétrolières), les nouvelles directions de recherche de cette discipline s'oriente vers l'étude des paléoenvironnements océaniques. Dans ce contexte, des unités européennes, américaines, canadiennes et asiatiques sont en cours d'étude.